Escapade insolite en Nouvelle-Zélande

Escapade insolite en Nouvelle-Zélande

Pierrick et Sandrine nous embarquent hors des sentiers battus dans la région du Canterbury de l’Ile du Sud en Nouvelle-Zélande. Ils nous racontent leur excursion au mont Sunday et au lac clearwater.

Globe trotters dans l’âme ils sont depuis août 2015 partis à l’assaut de la nature lors d’un road trip autour du globe et ont sillonné la Nouvelle-Zélande pendant 5 mois.

Pour accéder à cette région, il faut suivre la route de Ashburton Gorge à partir du village de Mt Somers. C’est une route de graviers, mais cela se fait sans encombre même avec un van à 2 roues motrices. D’après Pierrick et Sandrine, « le paysage est différent de ce qu’on a vu jusqu’à présent en Nouvelle-Zélande. La verdure laisse place à une végétation jaunie. »

LE LAC CLEARWATER

« En chemin, on passe devant de petits lacs. Puis, après 33 kilomètres de piste, on arrive dans un village ou plutôt un quartier de vacances. Personne dans les parages à part des cabanes en préfabriqué regroupées au bord d’un lac. C’est probablement des maisons secondaires de Néo-Zélandais… Ah, les chanceux 🙂

Juste derrière, le lac Clearwater fait son apparition. C’est le plus grand des lacs de la Hakatere Conservation Area. Habituellement, il est d’une réflexion presque surnaturelle, mais aujourd’hui le vent fort crée des vagues à sa surface. Malgré ce vent, on entame la randonnée pour grimper au sommet du mont Guy. »

L’ASCENSION DU MONT GUY

« On est seul dans cette immense plaine. Ce paysage isolé et vallonné aux tons jaunâtres nous évoque les steppes de Mongolie. Une fois de l’autre côté du lac, on commence l’ascension du Mount Guy. Un sentier grimpe à son sommet à 1319 m d’altitude.

Au fur et à mesure de l’ascension, on découvre l’immense vallée sous nos pieds avec les lacs et les montagnes alentour. On adore ces grands espaces totalement sauvages et ses couleurs inhabituelles pour un paysage de montagne.

La vue au sommet de l’autre côté est par contre différente. On peut voir au loin les plaines agricoles du Canterbury avec ce quadrillage si caractéristique. Puis, un enchevêtrement de montagnes nous fait face avec quelques sommets enneigés au loin. Ce qui est surprenant, c’est la couleur vert-jaune de ces versants. »

LE BIVOUAC SOLITAIRE

« Après avoir profité du panorama, on fait demi-tour jusqu’à notre van. Par chance, on trouve un endroit parfait pour la nuit. On sera seul à des kilomètres et cette solitude à quelque chose d’enivrant. Cela permet de retrouver l’espace d’un instant un contact direct avec la nature qui nous entoure. »

LE MONT SUNDAY ALIAS EDORAS

« Au petit matin, tout est calme dans la vallée. On poursuit notre exploration jusqu’au mont Sunday, une colline plantée au milieu d’une immense vallée. C’est ici que le village d’Edoras a été tourné dans la trilogie du Seigneur des anneaux. Depuis la route, on reconnait déjà les lieux. Mais, la montagne est bien plus petite qu’elle n’y paraît dans le film.

Une randonnée mène au sommet du mont Sunday. Nous voilà donc en train d’emprunter le même chemin que Gandalf, Sam ou Frodon lors de leur arrivée dans la cité. Le sentier se fait facilement, en dehors d’un ruisseau à contourner.

Une fois en haut, la vallée du Rohan se dévoile sous nos yeux. Le panorama est vraiment magnifique comme tout droit sorti de notre imaginaire. On imagine facilement les Elfes et les hommes se balader dans la vallée sur leurs chevaux… »

LA NATURE VS NOTRE VAN…

« Mis en appétit par ces paysages, on essaie de pousser un peu plus loin dans la vallée. Mais, c’était sans compter le passage d’une petite rivière. En pleine discussion, on n’est pas vraiment attentif et Pierrick ne prend pas assez de vitesse. La traversée a déjà été pas mal endommagée par le passage d’autres véhicules. Du coup, on s’embourbe…

Par chance, un Suisse en van nous vient en aide. Il a une corde d’escalade qu’il sacrifie pour nous tirer. Malheureusement, cela ne fonctionne pas. Il nous faudra la puissance du 4×4 d’un couple de Néo-Zélandais pour nous sortir de ce pétrin. Tout ça se finit bien sûr en longue discussion et en apéro improvisé sur le parking. Là au moins il n’y a pas de risque ! »


« Tu l’as compris, on a adoré ce lieu hors des sentiers touristiques. Le paysage est magnifique et immaculé. C’est un de ces rares endroits où tu te retrouves seul dans la nature. La semaine, le lieu est quasiment désert tandis que le week-end on voit les 4×4, camping-cars et vans des locaux débarquer en nombre et s’installer autour des lacs. »

Pour plus d’aventures et de lieux insolites, venez consulter nos carnets de voyage sur www.wonder-trip.com

Pierrick et Sandrine

Si vous souhaitez vous aussi vous évadez en dehors des sentiers battus, contacter l’agence locale Frogs spécialiste des voyages sur mesure en Nouvelle-Zélande !

Donnez votre avis, on vous écoute !