Margot, en VVT en NZ

Margot, en VVT en NZ

Margot est venue passer 1 an en Nouvelle-Zélande dans le cadre d’un visa vacances-travail. A quelques jours de son départ du pays des Kiwis, elle témoigne de son expérience.

Bonjour Margot ! Ou Marjorie !? Peux-tu te présenter rapidement et nous expliquer ce qui se passe avec ton prénom ?

Bonjour Stéphanie. Alors pour me présenter, je m’appelle Marjorie, mais allez savoir pourquoi on m’a toujours appelée Margot, autrement je suis une p’tite jeune de 27 ans qui aime voyager et faire de la photo. Peu original !

Il parait que tu as toujours rêvé de voyager… comment es-tu arrivée jusqu’en Nouvelle-Zélande ?

En effet, j’ai toujours rêvé de voyager. Depuis toute petite je rêvais devant les livres d’Ushaïa et du National Geographic que je recevais à Noël et comble du bonheur lorsque j’ai reçu mon globe-terrestre ! Alors, pendant mes vacances, j’ai commencé un peu à voyager en Europe et en Asie. Mais je voulais aller plus loin et plus longtemps. J’aime les grands espaces et la montagne, la Nouvelle-Zélande s’est donc imposé comme LA destination. La facilité pour obtenir le VVT a été un plus !

Kilnoch (1)

Avant de partir, beaucoup de jeunes voyageurs s’inquiètent de la barrière de la langue. Comment as-tu appris à parler anglais ?

Je comprends que de ne pas parler anglais peut être inquiétant, cela l’a été pour moi aussi. J’ai appris l’anglais lorsque j’étais jeune fille au pair en Irlande. Après 6 mois et un anglais médiocre, j’ai tout de même obtenu un meilleur job à Dublin et j’y suis resté 1 an de plus ! Je pense que lorsque l’on est motivé pour apprendre, la barrière de la langue tombe rapidement. Je pense qu’être au pair dans une famille est un bon compris pour découvrir un pays, une culture et permet d’apprendre rapidement la langue ; et contrairement à ce que l’on croit ce n’est pas seulement réservé aux filles, les garçons au pair ça existe ! Et pas de craintes, les Néo-zélandais sont des gens ouverts et prêt à vous aider même si vous ne parlez pas bien anglais. Et puis apprendre une langue est une bonne excuse pour partir, car il faut avouer que c’est plus sympa d’apprendre l’anglais en Nouvelle-Zélande qu’à l’école de son quartier !

Rangitoto island (80)

Parle-nous un peu de ton VVT en NZ. Je crois que tu as beaucoup hésité entre vacances et travail, quel est le bon équilibre selon toi ?

En effet, j’ai beaucoup hésite entre les deux. La Nouvelle-Zélande c’était la promesse d’un bol d’air frais après quelques années de travail ennuyeuses alors, j’ai hésité à retrouver un travail dans un bureau. Seulement on ne peut pas rester sans travail et donc sans argent pendant longtemps, j’ai alors trouvé un bon compromis : le HelpX ! C’est à peu près la même chose que le Woofing, c’est-à-dire que tu travailles 4h/jour en ferme ou chez des particuliers en échange de ton logement et de tes repas. Cela m’a permis d’échanger avec les locaux (très bon pour améliorer son anglais) et de visiter différentes régions du pays à moindre frais. Un vrai combo vacances–travail !

Tes plus beaux souvenirs de Nouvelle-Zélande ?

  • Ma première randonnée de plusieurs jours : le Routeburn. Magnifiques paysages, le sentiment de liberté et la fierté de partir plusieurs jours en montagne et d’y survivre !
  • Les animaux sauvages : il y en a beaucoup ici mais j’ai adoré être parmi les pingouins, ils étaient à peine à 3m de moi !
  • Mes expériences HelpX : j’ai été dans une famille néo-zélandaise où la mère de famille adorait cuisiner et on mangeait souvent pleins de gâteau fait maison !

TONGARIRO

Et tes coups durs ?

Je n’ai eu qu’un seul coup dur c’était lorsque je me suis cassée le bras. Non pas pour mon accident en lui-même car ce n’est qu’une fracture mais parce que je n’ai pas pu réaliser mon projet de travailler à temps plein dans une ferme laitière. En échange j’ai à nouveaux fait du helpX, et j’ai dû rencontrer encore des gens géniaux, et j’ai dû manger pleins de gâteaux, rien de mieux pour se requinquer !

Tes conseils aux Frogs qui veulent faire comme toi ?

Foncez !! La Nouvelle-Zélande est un pays sympathique avec des gens accueillants. Pour les randonneurs amoureux de la nature et les passionnés d’ornithologie c’est l’endroit idéal alors je vous conseille de venir équipés de chaussures de marche et d’un bon sac à dos pour profiter de tout ce que la Nouvelle-Zélande peut nous offrir. Dépaysement garanti !

Plus d’infos

Il y a 4 commentaires sur cet article
  1. GIROT ELIANE à 22:26

    Du rêve à la réalité c’est ce que fait ma petite fille, nous sommes tous fiers d’elle, de ses exploits de ses photos, vidéos et commentaires, elle est douée, la suite va de nouveau nous faire palpiter – Bravo !

Donnez votre avis, on vous écoute !