Mariette & Quentin, blog expert Frogs en PVT en 2015

Mariette & Quentin, blog expert Frogs en PVT en 2015

Salut Quentin & Mariette, pouvez-vous vous présenter rapidement ?

Salut ! Nous sommes tous deux originaires de Bretagne, où nous avons grandi dans le même petit coin de campagne du Morbihan. Nous nous sommes en couple depuis maintenant 10 ans, et avons commencé à faire de « longs » voyages en 2011 lorsque nous avons effectué un tour de 40 000km autour de l’Australie en 4×4, puis avons passé 1 mois à Bali en scooter. Après un retour en France, par choix, nous n’avons pas vraiment réussi à nous remettre dans les rangs. D’ailleurs nous n’avons jamais vraiment été dans ces foutus rangs… En 2014 nous avons donc fait le choix de repartir pour de bon cette fois on l’espère 😉 C’est pourquoi nous prenons notre temps pour voyager. Pas de pression, pas de course au nombre de pays visités ou de pseudo tour du monde d’un an. Pourquoi un an seulement alors qu’on a toute la vie devant nous et tant de choses à découvrir dans ce monde ? En revanche nous aimons nous fixer des objectifs : faire le tour complet d’un pays, grimper tous les sommets d’un autre, traverser un désert, ou encore parcourir tout le tracé de tel ou tel route ou fleuve. Nous sommes également amateurs de gastronomie, et sommes toujours en quête de nouvelles découvertes gustatives et opportunités de cuisiner avec des locaux.

shoesyourpath-blog-milford-sound-queen-mary-2

La rencontre avec le Queen Mary 2 dans le Milford Sound, un instant magique dans un lieu magique

Pour notre nouveau départ, nous avons lancé notre site www.shoesyourpath.com par envie d’écrire, mais aussi de partager la beauté du voyage au travers de nos carnets de voyages mis en images par nos photos.

Attirés par la nature et les rencontres, la découverte de cultures et saveurs locales nous avons décidé de voyager simplement : a pieds, en stop, en transports locaux. Nous évitons l’avion lorsque possible, auquel nous préférons le charme et la lenteur du train. Bien évidemment nous passons par des lieux touristiques, mais notre véritable plaisir est d’aller là où la majorité des voyageurs ne vont pas et c’est ce que l’on veut faire découvrir via notre site.

Comment vous êtes-vous retrouvés en Nouvelle-Zélande ?

Nous avons en tête depuis un moment un projet de voyage en Asie dont on vous parlera plus tard. Et pour le réaliser il nous faut du budget. Fatigués de l’atmosphère morose qui règne (régnait ?) sur la France lorsque nous y étions encore, et face à la difficulté de faire des économies nous nous sommes dit : « OK, tant qu’à bosser pour économiser, pourquoi ne pas le faire ailleurs, dans un pays inconnu ? Ce sera beaucoup plus enrichissant ». Nous avions déjà brulé notre jeton pour le WHV en Australie, et la Nouvelle-Zélande n’est pas trop loin de l’Asie. Étant grands amateurs de nature, rando, et photo, la Nouvelle-Zélande présentait donc une destination idéale !

Votre voyage s’effectue en deux temps, un peu comme les deux îles de ce pays. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Exact, sur l’île du nord nous avions un break aménagé en mini campervan. Après avoir vécu 1 an en 4×4 en Australie nous voulions essayer autre chose de plus petit, pour un voyage plus simple et basique. Le break, autre véhicule répandu chez les backpackers, s’est imposé de lui même tant du point de vue de nos envies que du budget. C’est en effet un excellent rapport prix/espace/liberté. Nous avons donc voyagé 4 mois à bord, sur les routes du centre comme la Forgotten World Highway, ou vers Lake Waikaremoana ou encore le Coromandel.

DSC_1831-4

C’est au moment de passer sur l’île du sud que notre voyage à évolué. La voiture coute cher, et rend le voyage trop facile à notre gout. Nous avions envie de revivre l’expérience que nous avions vécue lors de notre second séjour en Australie lorsque nous avions parcouru 6000km en stop de la côte ouest à travers l’outback jusqu’à la côte est. On nous avait dit : « L’île du sud y’a moins de monde, c’est plus sauvage, … ». Parfait ! Nous avions presque pris cela comme un défi ! Nous avons donc vendu la voiture et avons voyagé tout autour de l’île du sud en stop, la totalité de nos vies empaquetée dans nos sacs à dos, campant tous les soirs sous les étoiles dans des paysages incroyables (bon et parfois au bords des routes aussi ^^) !

L’idée était aussi de rencontrer plus de monde. Nous avions fait de belles rencontres avec la voiture, mais essentiellement des Français. Nous voulions passer à l’étape supérieure. Rencontrer plus de locaux et voyageurs d’horizons différents. Enfin le stop offre une liberté différente, et apporte une part d’aléatoire dont nous ne savons plus nous passer dorénavant.

Un coup de cœur ? Peut-être un coup de foudre ?

Ho oui ! Moult !

LE coup de cœur a été la région de Wanaka sur l’île du sud. Absolument magique ! Entre les lacs et les montagnes c’est simplement magnifique. On y est pas trop loin de Milford Sound et de Mt Cook ; il y a aussi le Rob Roy Glacier. Bon il faut dire qu’on a aussi eu une chance incroyable lorsqu’on y était, puisqu’on a pu assister à l’une des aurores australes les plus magistrales de ces 11 dernières années, et ce depuis le sommet d’une montagne !

shoesyourpath-blog-tongariro-mount-doom-ngauruhoe

Le Tongariro en été, avec au fond le Mt. Ngauruhoe, la « montagne du destin » du Seigneur des Anneaux

LE coup de foudre a été le Tongariro National Park avec l’escalade au sommet du Ruapehu, mais aussi avec l’Alpine Crossing qu’on a fait alors que le parc était encore enneigé puis de nouveau en été pour monter au sommet de la montagne du destin !

Parlons un peu de votre blog, vous avez choisi de relater des carnets de voyage, mais aussi d’y partager BD et recettes de cuisine. Est-ce que la Nouvelle-Zélande est une bonne source d’inspiration dans ces domaines ?

Complètement ! La nature est si belle et magistrale qu’elle inspire sous toutes ses formes. L’exercice le plus délicat lors de l’écriture de nos articles est de choisir les mots et les photos tellement nous en avons ! Le pays pousse à la contemplation et rend presque poète.

Concernant les BD, ce qui nous inspire est plus le voyage en lui même, qui a su nous offrir un lot de situations variées, parfois galères mais c’est ce qui les rends coquasses dans la plupart des cas.

Enfin, les recettes de cuisines … Un défi de chaque jour pour trouver de l’inspiration. Pas facile de cuisiner en camping. En revanche les quelques rencontres avec les locaux amateurs de bonne chair nous on permis de découvrir quelques petites perles de gastronomies. On pense par exemple au gratin de Kumara à l’orange et au brandy… Il faut tout de même reconnaitre que l’influence principale reste très « british »… Mais il nous reste à découvrir quelques secrets culinaires issus de la culture Maori !

Quels sont vos projets après le VVT ?

Notre prochain projet est en fait notre idée initiale, qui nous a fait partir de France ! Un objectif que nous avons en tête depuis un moment maintenant : descendre le Mékong de sa source à son embouchure ! Avec quelques détours prévus bien entendu, puisqu’on va en profiter pour voyager dans une bonne partie de l’Asie du sud est. L’idée est donc de partir début aout pour le Qinghai dans le nord ouest de la Chine au dessus du Tibet. D’ici, nous traverserons le Sichuan et le Yunnan, avant de passer au Laos, puis en Thailande, remonter au Myanmar, puis redescendre en Thailande, pour passer au Cambodge et enfin remonter le Vietnam. Depuis le Vietnam, nous lancerons le projet suivant : S’envoler pour la Mongolie, d’où nous pensons monter à bord du Transsibérien pour un retour vers l’Europe.
Une fois au terminus, et bien… Nous avons encore pleins de projets en tête, mais il est un peu tôt pour en parler. Concentrons nous déjà sur notre projet Mékong qui, nous en sommes certains, nous apportera de nombreuses merveilles à partager avec vous 🙂

Quel message voulez-vous faire passer à tous les futurs voyageurs de Nouvelle-Zélande ?

Dépêchez-vous de venir, c’est magnifique ! Prenez vous une bonne paire de pompes et de quoi camper et évadez vous dans les montagnes et la nature. Prenez votre temps en voyageant, ne faites pas tout en rush, la Nouvelle-Zélande n’est pas grande, mais chargée de petits recoins plus ou moins secrets qui méritent qu’on s’y attarde. Adoptez le rythme relax, ne faites pas de plans, et laissez l’aventure vous emporter.

Soyez conscient que la météo vous dictera bien souvent vos destinations et rythmera tout votre voyage. Mais même sous les nuages et la pluie la Nouvelle-Zélande reste sublime. Le mauvais temps ajoute même une ambiance dramatique extraordinaire, alors n’annulez pas vos sorties à cause d’un ciel gris.

DSC_2558-2

Bossez ou woofez dès que vous le pouvez. Le cout de la vie est a peu près équivalent à la France, donc avec un salaire et un mode de vie relax à la backpacker on peu économiser suffisamment pour se payer un super voyage !

Ah ! Un dernier point : ne négligez pas l’automne et l’hiver ! L’île du sud adopte un nouveau visage et est simplement divine durant ces deux saisons ! En revanche équipez vous contre le froid : même si vous vous posez dans une colloc pour quelques mois, les maisons ne sont pas isolées…

Propos recueillis par Matt en juin 2015

Pour aller plus loin :

Ecrit par Matt Voir tous les posts de cet auteur →

Ex-Chef de Tribu @ Frogs-in-NZ, j'ai réalisé mon aventure en Nouvelle-Zélande en 2014-2015, entre road-trip et vie à Auckland. Currently living in Bordeaux, France :-)

Donnez votre avis, on vous écoute !