Travailler en Nouvelle-Zélande, retour d’expérience

Travailler en Nouvelle-Zélande, retour d’expérience

Vous préparez votre futur PVT chez les kiwis, et vous vous demandez comment faire pour travailler en Nouvelle-Zélande ? Julie et Christopher partagent leur expérience et leur ressenti, et nous expliquent les démarches et les solutions qu’ils ont trouvées.

C’est un couple passionné par le voyage, les rencontres et la photographie (en bas de page, découvrez leurs clichés) qui expérience la Nouvelle-Zélande depuis septembre 2016. Après avoir parcouru les 2 îles, ils ont posé leurs valises à Christchurch. Ils témoignent.

Bonjour Julie et Christopher !

Je suis Julie, j’ai 26 ans et je suis originaire de la Mayenne. Avant de partir, j’étais assistante du département services d’une entreprise de protection incendie mais j’ai également de l’expérience en hôtellerie !

Je suis Christopher, j’ai 29 ans et je suis originaire de Toulouse. J’ai effectué mes études dans le génie civil, puis j’ai exercé le métier de dessinateur-projecteur dans une boîte de protection incendie.

Le choix du PVT en Nouvelle-Zélande, une évidence ?

Oui, le choix du PVT nous a semblé évident car il permet de travailler légalement pendant son voyage et donc de remplir son compte en banque après l’avoir bien sollicité pour silloner le pays ! En plus, le fait que ce soit un pays anglophone est bien entendu un plus pour notre progression en anglais. Enfin, nous avions tellement entendu parler en bien du pays que nous souhaitions le découvrir par nous-même …

Comment trouver du travail en Nouvelle-Zélande, selon vous ?

  • Le porte à porte : se présenter et donner son CV directement au personnel du magasin est à nos yeux le meilleur moyen de postuler pour un poste. Le porte à porte fait parti de la culture anglo-saxonne. N’hésitez pas, vous serez bien reçu !
  • Les agences d’intérim : une très bonne option pour un Pévétiste, et encore plus si vous cherchez un emploi dans le bâtiment.
  • Les sites internet : les principaux sont TradeMe et Seek mais ils seront utiles plutôt pour trouver des jobs sur du long terme, dans des domaines qualifiés. Hospotrade est un site spécialisé dans la restauration. Backpacker Board propose des offres qui ne nécessitent pas forcément de qualifications : restauration, cleaner. Enfin si vous chercher un job dans la cueillette ou ramassage de fruits et légumes, PickNZ peut vous aider.
  • Les réseaux sociaux : de nombreux groupes existent selon l’endroit où vous êtes localisés. Par exemple sur Christchurch : « christchurchjobs »
  • Enfin, n’oubliez pas le bouche à oreille, faites marcher votre réseau !

Pour plus d’infos, retrouvez l’article de Two French Travellers !

Retour d’expérience

Nos différentes expériences ce sont très bien déroulés et le travail en lui même n’est pas si difficile que ça. C’est la recherche de travail qui n’a pas été évidente au début, puisque nous nous sommes installés sur Christchurch lors des fêtes de fin d’année. Les opportunités sont revenues début janvier.

Christopher a cherché dans son domaine et a trouvé une mission d’un mois en tant que designer puis ensuite grâce à l’intérim il a trouvé des contrats sur des chantiers. De son côté Julie a fait du porte à porte dans les cafés, restaurants et hôtels, et ça a payé puisqu’elle travaille depuis dans une boulangerie.

L’anglais, essentiel pour travailler en Nouvelle-Zélande ?

Tout dépend du domaine ! Pour du fruit picking (cueillette de fruits), le niveau requis n’est pas très important. Par contre, pour des métiers dans les domaines du bâtiments et de l’industrie, il est nécessaire d’avoir un niveau minimum en anglais pour comprendre les instructions. Enfin, pour l’hôtellerie-restauration, selon le poste occupé il faut un niveau plus ou moins important. Plus vous êtes en contact avec le client, plus vous devrez être en mesure de leur répondre !

Travailler en Nouvelle-Zélande vs travailler en France

Le premier point est le salaire. Ici, vous êtes payé à la semaine et non au mois comme en France. En tant que Pévétiste, on ne vous cache pas que c’est très pratique pour remettre les compteurs à 0 après un road trip ! Le salaire minimum est de 15.75 NZ$ (plus d’infos sur le travail en Nouvelle-Zélande).

Grâce à nos différentes expériences, nous avons pu remarquer que la plupart des kiwis sont assez « cool » dans le travail. Cela ne veut pas dire que le travail est facile, mais juste que les kiwis prennent les choses plus à la légère qu’en France. Par contre, le petit point négatif que nous relèverions c’est qu’ils fonctionnent un peu à l’américaine, c’est-à-dire que vous et votre travail êtes supers ! Ce qui en soit est sympa, mais on se rend vite compte que c’est finalement assez hypocrite… En effet, certains kiwis peuvent vous dire que vous travaillez très bien et le soir vous annoncer que c’est terminé car finalement ça n’était pas si bien que ça. De manière générale si vous montrez que vous êtes motivés, tout se passera bien !

En France, on ne te dit pas toujours quand c’est bien, par contre on sait te faire remarquer lorsque c’est mal. L’idéal serait un compromis entre ces deux cultures au travail : être glorifié quand tu fais bien les choses et être corrigé quand tu ne les fais moins bien.

Votre top 3 des sites à découvrir

  1. La randonnée Tongariro Alpine Crossing : c’était une journée magnifique ! L’ascension du Mont Ngauruhoe était éprouvante mais en valait vraiment la peine !
  2. Le parc Abel Tasman : marcher plusieurs heures dans le bush pour ensuite arriver sur une plage déserte, voir des animaux en liberté que tu ne vois normalement que dans un zoo, magique !
  3. La route de l’Ile du Sud : normalement Christopher n’aime pas conduire mais sur ces routes à couper le souffle il a pris énormément de plaisir. Regarder les collines sans fin, l’harmonie des couleurs et de la flore, être seul sur la route… Tout simplement génial !

On pourrait écrire un top 10, tellement nous avons aimé d’endroits !

Votre expérience de blogueur, Two French travellers

C’est Christopher le photographe, il a débuté il y a seulement 1 an. Autodidacte, la Nouvelle-Zélande lui permet de progresser chaque jour : je me suis découvert une passion sans limite … Réussir à faire passer une émotion, un message à travers une image est à mes yeux une des plus belle manière de communiquer ! Retrouvez nos photos sur Instagram et Facebook !

Le blog pour nous est un super moyen de garder contact avec nos proches mais aussi de faire partager nos expériences, nos bons plans et astuces de manière personnalisée. Nous trouvons qu’il est important de faire un retour d’expériences d’un tel voyage !

Des conseils pour le PVT en Nouvelle-Zélande ?

  • Préparez le PVT au maximum avant votre départ, avec le site des Frogs bien sûr 😉
  • Assurez-vous, parce que vous pourriez vous en mordre les doigts…
  • Préparez en amont des phrases de présentation si vous souhaitez trouver un travail en porte à porte (wordrefrence et linguee sont des supers sites)
  • Ne vous laissez pas décourager par des gens qui vous diront de rester en France, suivez votre cœur et votre instinct !

L’équipe Frogs, vous aide à préparer votre PVT en Nouvelle-Zélande de A à Z :

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Donnez votre avis, on vous écoute !