Vincent, Blogueur Expert Frogs en WHV

Vincent, Blogueur Expert Frogs en WHV

Comme beaucoup de voyageurs, Vincent a choisi de découvrir la Nouvelle-Zélande en PVT. Passionné de tourisme et d’œnologie, il nous livre son expérience unique au pays des kiwis.

Salut Vincent, est-ce que tu peux te présenter rapidement ?

Bonjour Anaïck et les Frogs. J’ai 23 et je suis un jeune diplômé en Oenotourisme. Je suis passionné de voyage, mais aussi par le vin et l’hôtellerie. Ayant beaucoup voyagé,  j’ai créé le blog Évasions Bordelaises il y a à peine 2 ans, afin de partager mes trois passions. J’y présente mes escapades en France et à l’étranger, en mettant toujours l’accent sur des adresses de charme et d’exception.

Pourquoi avoir choisi de parler de l’Hôtellerie sur ton blog ?

J’ai travaillé dans quelques hôtels, ce qui a été une expériences très enrichissante. Cela m’a beaucoup apporté sur le plan personnel et professionnellement, cela m’a donné la passion du service et du partage.
Dès lors, j’ai commencé à porter une attention particulière sur les hôtels que je sélectionnais pour mes voyages. Il y a tellement de différences entre les petites et les grosses structures, les chaînes et les indépendants, les B&B, les palaces, les Resorts … mais pourtant toujours la même passion de l’hospitalité (enfin normalement).
Je me suis donc mis à la recherche d’adresses de charme dans toutes les gammes, du 3 au 5 étoiles, de la chambre d’hôte à l’hôtel de luxe. Au fur et à mesure, j’ai eu envie de partager mes découvertes en la matière et c’est ainsi que le blog était né.
Désormais, j’ai des critères de sélection très précis tels que l’emplacement, la qualité de service, l’originalité, l’authenticité et le charme bien sûr.
Selon moi, « un hôtel bien choisi, c’est la garantie d’un séjour sublimé. » Un bon hôtel se doit de vous apporter du confort au quotidien, mais aussi d’apporter une plus-value à la destination. Et finalement, certains hôtels sont tellement extraordinaires, qu’ils deviennent à eux seuls un motif de voyage.

Lodge-de-Bay-of-Many-Coves

Arrivée au luxueux Lodge de Bay of Many Coves

Mon chalenge c’est de faire découvrir au public les multiples facettes du luxe, du charme et de l’hôtellerie. Chacun en a sa propre définition et c’est pourquoi je propose différentes gammes, de mes petites escapades en France jusqu’au Pacifique, en espérant que chacun puisse de temps en temps, découvrir l’une de ces adresses.

Comment t’es-tu retrouvé en Nouvelle-Zélande ?

L’idée d’une expérience à l’étranger trottait depuis longtemps dans ma tête mais entre vie de couple, études, argent et engagements familiaux, c’est seulement cette année que tous les feux sont passés au vert. Je n’ai pas tardé à prendre mon billet pour ne pas laisser passer cette chance.

Je recherchais un pays anglo-saxon avec de beaux hôtels pour poursuivre mon blog, un bon vignoble, une belle nature et un climat tempéré. La Nouvelle-Zélande était toute trouvée !

Comment s’est déroulé ton voyage ?

J’ai d’abord pris quelques semaines intensives de cours d’anglais sur Auckland. J’y ai fait plein de rencontres, que j’ai d’ailleurs retrouvé plusieurs fois au cours de mon périple. Cela m’a permit de me familiariser avec le pays et c’est finalement ce qui m’a fait apprécier la ville d’Auckland.

Par la suite, j’ai pris une carte du pays à la recherche d’une ville où m’installer pour chercher du travail. Mes goûts m’ont rapidement dirigé vers Queenstown, pour ses paysages et ses hôtels. Mais plutôt que de prendre un avion et de ne rien voir du pays, j’ai décidé de faire la traversée en train panoramique d’Auckland à Greymouth,  puis de rejoindre Queenstown en bus par la côte Ouest. Cela m’a donné un bel aperçu des paysages et des villes du pays.

Route-d'-Automne

Route d’Automne

J’y ai commencé un WWOOFing qui s’est finalement prolongé plusieurs mois dans un cadre idyllique. J’ai travaillé au service de mariages, fait du conseil marketing/commercial pour un petit lodge 5 étoiles et même les vendanges en Central Otago. Après 4 mois près de Queenstown à admirer l’automne, il était temps pour moi de revoir du pays. Je suis donc parti sur les routes pour 2 mois, à sillonner toute la Nouvelle-Zélande en hiver (glagla).

Parlons road trip, tu as acheté un van, l’as-tu équipé toi-même ? Comment as-tu géré l’hébergement ?

J’ai bien acheté un van, d’ailleurs il est à vendre sur les petites annonces Frogs.

Je ne l’ai pas équipé moi même, n’étant pas très bricoleur de nature, ni même backpacker de nature, comme vous l’avez compris. C’était donc très nouveau pour moi mais je voulais quand même vivre cette aventure comme tant d’autres, en quête de liberté.

Bilan : ce n’est vraiment pas le mode de voyage le plus reposant. Ça va peut-être vous surprendre, mais pour moi, ce n’est pas non plus l’image de la liberté que je m’en faisais. On passe quand même beaucoup de temps à trouver où dormir, où se laver, où se brancher et même à cuisiner au camping gaz. Finalement, pour profiter de la destination et préserver un minimum d’hygiène et de confort, cela demande beaucoup d’organisation. J’ai donc passé bout à bout : 2 mois en van, mais aussi 1 mois en hôtel, 1 mois en auberge de jeunesse (backpacker) et 4 mois en WWOOFing/couchsurfing. Mais au final, je suis content d’avoir voyagé un temps en van, car c’est vraiment la méthode de voyage privilégiée dans ce pays.

Un coup de cœur ou un coup de foudre ?

Je suis parti en couple, alors pas de coup de foudre, mais une belle expérience à deux. Par contre, plein de coups de cœur : pour l’hospitalité des néo-zélandais, pour des lieux comme le Lac Hayes, Arrowtown, Glenorchy, Cannibal Bay dans les Catlins, et puis bien sûr des lodges : Blanket Bay , Stoneridge Estate ou Bay of Many Coves .

Quel a été l’impact de ton séjour en Nouvelle-Zélande ?

Cela a été un nouveau départ. Le voyage m’a énormément apporté. Et bien sûr mon anglais a progressé ! Me couper de la France m’a permit d’avoir les idées plus claires. Maintenant, je suis sûr ce que je veux, de ce que j’aime et de ce que je souhaite pour le futur.

La Nouvelle-Zélande a bien propulsé mon blog et j’ai décidé de m’y consacrer davantage. Dès mon retour en France, je souhaite me déclarer auto-entrepreneur et tenter de m’associer avec un réseau hôtelier haut de gamme. Je souhaite devenir blogueur professionnel et journaliste freelance en tourisme et hôtellerie.

Quel message souhaites-tu faire passer à tous les futurs voyageurs de la Nouvelle-Zélande ?

N’hésitez pas à venir en Nouvelle-Zélande. Ce pays est vraiment magnifique et il est plein d’opportunités pour un PVT et de découvertes pour les touristes. Faites attention à partir les poches pleines, sauf si votre trip est de vivre avec le minimum d’argent. On le répète souvent, mais la vie y coûte chère et les activités extraordinaires n’y manque pas. On n’y revient pas en claquant des doigts, donc on a envie de profiter au maximum et c’est bien normal. Je pense que la diversité de ce pays à de quoi satisfaire tout un chacun. Personnellement, je suis encore abasourdi par la beauté des paysages.

Milford-Sound

Milford Sound

Merci Anaïck, Matt et Frogs-in-NZ pour votre aide durant mon séjour en Nouvelle-Zélande, vous êtes au top.

 

Propos recueillis par Anaïck, en Août 2015

Pour aller plus loin :

Donnez votre avis, on vous écoute !